Archives
Théâtre/ Création mondiale
Trilogie « Des femmes »
Du 28 juin au 2 Juil 2011 | 20:30
Rocher 650
Création de la trilogie « Des Femmes » mise en scène par Wajdi Mouawad autour des tragédies de Sophocle, « Les Trachiniennes », « Antigone » et « Electre ». Traduction Robert Davreu.
Mardi 28 juin / « Les Trachiniennes »
Mercredi 29 juin / « Antigone »
Jeudi 30 juin / « Electre »
Vendredi 1er juillet / « Les Trachiniennes - Antigone - Electre »
Samedi 2 juillet / « Les Trachiniennes - Antigone - Electre »

Déjanire, Antigone et Electre ; le destin de ces trois grandes héroïnes scelle le premier volet d'un travail inédit autour de l'œuvre de Sophocle.

Sophocle et Mouawad, une alliance qui sonne comme une évidence. Auteur d'une œuvre somme, metteur en scène des passions humaines, Wajdi Mouawad assume dans son théâtre une certaine filiation à celui des anciens. Dans ce désir d'écrire et de porter à la scène des œuvres qui évoquent la perte et la chute de l'enchantement. Dans cette évocation permanente de l'exil et de la destinée tragique, de l'amour et de la mort… Cette urgence de dire, avec ses mots et sa poésie, le monde qui l'entoure et le submerge. Comme dans cette pièce Incendies (2003) portée au cinéma en 2011, une quête renversante sur l'origine et l'existence. Comment alors ne pas succomber au théâtre de Sophocle ? Représenter le désespoir de Déjanire, la soif de justice d'Antigone, le désir de vengeance d'Electre. Trois héroïnes frappées par le sort, en prise aux choix des hommes et aux lois des Dieux. Déjanire, héroïne des Trachiniennes tuera par méprise son mari avant de se suicider. Antigone devra braver l'interdit pour accomplir les rites funéraires de son frère Polynice et mourir emmurée suite à la décision de son père Créon. Electre tuera sa mère et son beau-père pour venger son père. Trois destins, trois illustrations de la déraison humaine portée par le chœur, expression musicale de la folie, qui prendra la forme d'un groupe live dont la puissance devra « ébranler le sol thébain » en une transe rock.

Trilogie présentée dans le cadre du « Projet Sophocle » qui fédère une équipe artistique franco-québécoise autour de la création en cinq années des sept tragédies de Sophocle qui nous sont parvenues dans leur intégralité : Ajax, Antigone, Œdipe roi, Electre, Les Trachiniennes, Philoctète, Œdipe à Colone.

Texte : Sophocle
Traduction en français : Robert Davreu
Mise en scène : Wajdi Mouawad
Assistance à la mise en scène : Alain Roy
Conseil artistique : François Ismert
Scénographie : Emmanuel Clolus
Costumes : Isabelle Larivière
Assistée de : Raoul Fernandez
Lumières : Eric Champoux
Assisté de : Eric Le Brec'h
Musique originale :
Bertrand Cantat, Bernard Falaise, Pascal Humbert, Alexander MacSween
Réalisation sonore : Michel Maurer
Assisté de : Olivier Renet
Maquillages et coiffures : Angelo Barsetti
Illustrations : Sophie Jodoin

Interprétation :

Pierre Ascaride
Bertrand Cantat
Olivier Constant
Sylvie Drapeau
Bernard Falaise
Charlotte Farcet
Raoul Fernandez
Pascal Humbert
Patrick Le Mauff
Sara Llorca
Alexander MacSween
Marie-Eve Perron
Emmanuel Schwartz