e-Magazine

Retour sur images
Il respire, le tambour ?
Mer 7 mai 2014
Nice, cette ville insaisissable (c'est un niçois qui vous parle) a marqué le parcours du musicien Luc Giradeau. Invité de la Cabane du Monde pour présenter des « percus du monde », Luc aime partager des histoires. C'est à Nice, « à côté de Paris » dixit un gamin présent, que des « gens m'ont ouvert les yeux ». A son tour, Luc a ouvert les nôtres aux « sons apaisants » du cajon, du gatam, du tumbak, du bendir et de sa loop station. Pas mal pour un « batteur raté », qui nous rappelle dans un amusant jeu de questions / réponses, qu'« il n'y a pas d'instrument facile, il y en a juste qui sont plus faciles que d'autres pour commencer ». Après c'est le travail et le talent qui parlent. Merci Luc, revenez quand vous voulez. Merci à vous aussi chers amis du Foyer de vie du Cypressat, du centre d'animation Benauge, de Cultures du Coeur et autres futurs éducateurs de la PJJ présents à la Cabane ce mercredi après midi.