e-Magazine

Retour sur images
Musiques migratoires
Mer 25 mai 2016
Le Rocher de Palmer a accueilli pour la deuxième fois les familles du Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile de Bègles qui participent au projet Musiques migratoires porté par Aurélia Coulaty, auteur jeunesse et journaliste. Celle-ci procède à la collecte du répertoire musical d'enfants inscrits dans des parcours migratoires sur le territoire bordelais. Le but de cette journée était d'enregistrer une première série de comptines et berceuses dans leur langue maternelle, afin de réaliser un livre audio qui valorisera ces apports culturels.

Cet inventaire des chants propres à l'enfance est en bonne voie : âgés de 4 à 11 ans, les enfants ont pu partager de bons moments et échanger sur leurs différentes cultures. C'est un répertoire musical très riche qui a été collecté, Ukraine, Arménie, Albanie, Algérie, Russie et Kosovo étaient représentés, en attendant les prochains enregistrements d'enfants de Syrie... et d'ailleurs.

C'est donc dans une atmosphère joyeuse et décontractée que les participants ont pu s'exprimer, ce qui n'était pas évident au départ pour ces enfants migrants qui ont connu une rupture avec leurs racines et leur pays d'origine. Ce projet soutenu par le Rocher de Palmer, France Terre d'Asile, le Centre Social et Culturel de l'Estey, en partenariat avec l'association LANGAGE-TOI, évolue à présent en direction de l'Education Nationale (avec la participation de musiciens du Conservatoire de Bordeaux), et de Bruxelles où Aurélia prévoit d'autres enregistrements d'ici peu. Il devient un outil pédagogique et de transmission destiné à favoriser la découverte des cultures du monde et l'échange, d'enfant à enfant.


Texte : Erwan Botquelen