Portrait d'habitant

Retour

Le Pôle Culture et Santé en Nouvelle-Aquitaine est une Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) regroupant une centaine de sociétaire.

Pôle Culture et Santé en Nouvelle-Aquitaine

[Portrait d'habitant de la Pépinière]

Fondé sur les valeurs de l'économie sociale et solidaire, le projet a une double ambition :

_ En tant qu'outil d'appui à la politique Culture et Santé, le Pôle conduit des missions d'information, de conseil et de formation pour favoriser les échanges et les coopérations entre les professionnels du soin, des arts et de la culture, à des fins non-thérapeutiques.

_ En qualité d'acteur de l'économie sociale et solidaire, le Pôle développe des expérimentations pour inventer de nouvelles manières de faire coopérer « Culture et Santé » dans l'objectif de proposer des réponses innovantes à des enjeux de société (santé publique, culture…). Ces expérimentations sont adossées à des recherches universitaires en sciences humaines et sciences sociales pour en mesurer les impacts.

En 2017, le Pôle entre dans une nouvelle étape de son développement : un changement de la forme statutaire (passage de SCIC SARL à SCIC SAS), un renouvellement de la gouvernance et un passage de relais sur la fonction de direction (Alexandra Martin prend la suite de Jean-Paul Rathier Gérant et directeur pédagogique fondateur du Pôle).
L'équipe

Alexandra Martin
Directrice

Dès 2009, j'ai participé à l'émergence de cette société coopérative d'intérêt collectif conçue comme un outil d'appui à la politique Culture et Santé. Mon parcours éclectique alternant études variées (prépa kiné, langues et civilisations étrangères hispaniques, anthropologie, conception et gestion de projets à médiation culturelle, diplôme de Dirigeant d'Entreprise de l'Économie sociale) et quinze années d'expériences professionnelles se caractérise par les fils conducteurs de la solidarité, de l'altérité, de la coopération et de la recherche. Diriger aujourd'hui la SCIC Culture et Santé est l'occasion de consolider la cohérence de ce parcours et de trouver un équilibre entre le savoir-faire du « bricoleur » et l'élaboration innovante de « l'ingénieur ».

Christophe Tourteau
Assistant comptabilité et gestion

Doette Brunet
Collaboratrice sur la mission de la Plateforme de coopération interprofessionnelle

Laure Valentin
Doctorante associée sur la mission du Laboratoire de l'Innovation sociale
Le Rocher sur Facebook
Suivre le Rocher sur Facebook
Le Rocher sur Twitter
Suivre le Rocher sur Twitter
Le Rocher sur Google+
Suivre le Rocher sur Google+
Le Rocher sur Youtube
Suivre le Rocher sur Youtube