Le blog

Accueil

The Apartments, toujours et encore…

[Par Patrick Duval, directeur du Rocher de Palmer]

Lundi 20 mai 2013

Le label Talitres (dont j'ai maintes fois parlé) vient de sortir, uniquement en vinyl, un enregistrement du groupe de Peter Walsh, capté à l'occasion de la tournée de décembre dernier, dans les studios de France Musique.
C'est l'occasion de se replonger avec délectation dans l'univers mélancolique de ce chanteur et compositeur exceptionnel qu'est Peter Walsh.
« Thank you for making me beg », « On every corner », « Every day will be now » et bien sûr « All you wanted » magnifique thème emblématique du répertoire de The Apartments.

Autre environnement, pas si éloigné, celui des new yorkais de Dark Dark Dark, qui seront en concert au Rocher le 29 mai prochain (20H30, Salon de Musiques) et que nous avons pu entendre il y a un an, au même endroit.
Le dernier album « Who needs who », recèle de petits trésors, joués en apesanteur. L'orchestration (piano mis en avant, trompette, accordéon, percussions, etc) n'y étant pas pour rien…

Petit retour en arrière pour parler d'Elevation Project, le projet pluri disciplinaire proposé par le percussionniste-chanteur de Chicago Kahil El Zabar avec l'Ethnic Heritage Ensemble (Ernest Dawkins au saxophone, Corey Wilkes à la trompette).
Ce projet s'inscrivait dans un long partenariat mené avec Kahil el Zabar, partenariat qui a débuté en 1996 (et plus tôt encore si on tient compte de la venue de l'Ethnic Heritage Ensemble au Festival Pan Africain à Eysines en 1982…).
Kahil El Zabar est un musicien, un performer hors pair. Son parcours musical est baigné dans le jazz (un oncle musicien de jazz qui lui apprend la batterie), mais ses influences sont multiples : à l'écoute de la nouveauté, il peut tout aussi bien travailler avec des groupes de rap ou des djs de house (il collabore régulièrement à des projets musicaux d'Osunlade).
Lorsque nous l'avons invité en 1996, c'était déjà pour diriger un workshop en direction de musiciens amateurs. Le résultat, l'exigence furent tels que ce premier workshop fut le début d'une longue relation, avec des ateliers menés en région (Bayonne, Bergerac, Mont-de-Marsan) et sur la rive droite de Bordeaux. Il y eut également la direction artistique du Carnaval des 2 rives, le Juba Collective (projet avec la scène de Chicago dans sa diversité : jazz, rap, house, tout cela sous la direction de Kahil) invité du Festival des Hauts de Garonne, l'Infinity Orchestra (avec deux concerts au TNBA et un enregistrement, publié aux Etats Unis sur le label Delmark et classé dans les dix meilleurs disques de jazz de l'année 2005), et aujourd'hui Elevation Project.
A l'Ethnic Heritage Ensemble, s'est joint une plasticienne de Chicago, Lucy Slivinsky, mais également des artistes bordelais (le graffeur Blade), certains ayant participé à un « bout de parcours» (Bouba des Associés Crew, Benat Achiary).
Après des ateliers menés à Bayonne et à Mont-de-Marsan l'an passé (en direction de musiciens amateurs issus de quartiers « difficiles » -un excellent joueur de oud à Bayonne, par exemple), le regroupement avait lieu au Rocher en ce début du mois de mai. Plus de 60 musiciens (ceux que je viens d'évoquer, mais également une partie de l'école de musique d'Ambarès, le batteur Philippe Gaubert, le saxophoniste Grat Martinez et bien d'autres, connus ou inconnus, amateurs ou professionnels, jeunes ou moins jeunes.
C'est toute la force de Kahil El Zabar, d'avoir cette capacité à diriger et à donner de la place à chacun quel que soit son niveau. Et c'est la force et l'énergie (bien ressentie lors du final) de ce type de projet, qui n'aurait pas de sens s'il ne regroupait que des musiciens professionnels.
Le final, un dimanche après midi (12 mai) dans le Salon de Musiques a permis de saisir l'intensité de ce travail, et nous a surtout offert la possibilité d'écouter et de voir une véritable création musicale et artistique, comme je pense nous n'avons jamais eu l'occasion d'en voir à Bordeaux.
Un répertoire original servait de support à cette création, longues pièces de musique qui montaient en intensité, et rappelaient parfois que Kahil viens aussi de cette longue tradition du jazz. Certaines pièces faisaient écho à des groupes de dizaines de musiciens comme en ont monté Archie Shepp, John Coltrane ou certaines formations de Beaver Harris. On y retrouvait cette énergie, ces solos de percussions, cette ouverture aussi sur des sons « inhabituels » dans le jazz (oud, tablas, steel drums), cette mise en relation avec les racines, la terre africaine, etc.

Ce que Kahil avait parfaitement expliqué et raconté lors d'une rencontre à la Machine à Lire (le 2 mai) pendant plus d'une heure et demi.
Tous les articles
Mercredi 29 décembre 2016 / Des raisons d'être optimistes...
Samedi 30 juillet 2016 / Un climat particulier...
Vendredi 30 mars 2016 / L'invincible
Dimanche 6 mars 2016 / Odezenne, Tindersticks, et autres musiques...
Samedi 26 décembre 2015 / Après 5 ans d'aventures musicales au Rocher de Palmer
Samedi 29 août 2015 / Doudou N'Diaye Rose nous a quitté le 19 aout dernier...
Lundi 6 avril 2015 / Akhenaton IAM Alive ou le plaisir d'être ensemble
Vendredi 13 mars 2015 / Chansons jazz et autres musiques… tristes aussi.
Mercredi 18 février 2015 / Quelques moments de grâce au Rocher, en ce début d'année…
Mercredi 7 janvier 2015 / C'était tout cela
Lundi 14 juillet 2014 / Les va-et-vient du cœur, ça va ça vient...
Lundi 30 juin 2014 / Détroit
Mercredi 11 juin 2014 / Wayne Shorter
Lundi 5 mai 2014 / « Quichotte et les Invincibles »
Mercredi 11 février 2014 / Une année trouble...
Lundi 23 septembre 2013 / Une si longue absence
Lundi 20 mai 2013 / The Apartments, toujours et encore…
Dimanche 24 mars 2013 / Il y a parfois des déceptions sévères…
Dimanche 30 décembre 2012 / The Apartments
Dimanche 4 novembre 2012 / John Mc Laughlin
Mardi 28 août 2012 / Jazzaldia
Vendredi 27 juillet 2012 / Gregory Porter
Dimanche 27 mai 2012 / Une quinzaine qui se termine mal...
Mardi 3 avril 2012 / Sombre, sombre, sombre...
Dimanche 15 janvier 2012 / Pour démarrer l'année 2012 en (bonne) musique...
Dimanche 11 décembre 2011 / Gianmaria Testa et Erri de Luca
Dimanche 20 novembre 2011 / Patti Smith était au Rocher vendredi dernier...
Dimanche 13 novembre 2011 / Reprise du blog après une (trop) longue absence...
Le Rocher sur Facebook
Suivre le Rocher sur Facebook
Le Rocher sur Twitter
Suivre le Rocher sur Twitter
Le Rocher sur Google+
Suivre le Rocher sur Google+
Le Rocher sur Youtube
Suivre le Rocher sur Youtube