Archives
Table ronde | Syrie
La création artistique entre deux langues
MINA : Port d'escales artistiques
Sam 4 Avr 2020 | 14:00
Musée d'Aquitaine Bordeaux
Co-organisation Ettijahat-Independent Culture.
En application des nouvelles consignes gouvernementales, le Festival Mina est reporté.
Cette rencontre sera l’occasion de revenir sur les défis de l’art face à la création dans une langue étrangère, ainsi que sur les conséquences esthétiques et sémantiques de la conservation ou de la perte de la langue maternelle. Il s’agira aussi de questionner ce qu’il y a de contemporain dans la relation actuelle entre les langues, les différentes disciplines artistiques, les espaces de migration, les identités multiples, et les publics. Nous examinerons l’impact de la création entre les langues sur les outils de production, de promotion, de diffusion, et de visibilité des œuvres, ainsi que la liberté de penser dans un monde instable obsédé par ses frontières.

Intervenants: Bénédicte alliot, Leyla Rabih, Tamara Al Saadi et Mohamad Omran, Modératrice: Jumana Al Yasiri

Jumana Al Yasiri
Directrice de projets culturels et consultante artistique basée à Paris, travaillant entre l’Europe, le monde arabe et les États-Unis, elle multiplie les collaborations avec des initiatives régionales et internationales (D-CAF, Moussem Nomadic Arts Center, MED Culture, Hammana Artist House…), et codirige l’action internationale du Programme Théâtre du Sundance Institute. Boursière du Laboratoire Arts de la Scène et Politique de l’Université de Georgetown, elle est également traductrice, chercheuse et écrivaine. D’origine syro-irakienne, Jumana est titulaire d'une Licence en Études théâtrales de l'Institut supérieur des Arts dramatiques de Damas et d'un Master en Littérature comparée de l'Université Paris VIII. Depuis 2012, elle mène notamment des recherches autour de la vie et de l’œuvre d’Etel Adnan.

Bénédicte Alliot
Docteure en études anglophones et maîtresse de conférences à l’Université Paris-Diderot jusqu’en 2002 en anglais (littérature postcoloniale et traduction), Bénédicte Alliot occupe le poste de directrice de l’Institut français d’Afrique du Sud à Johannesburg (2002-2006), puis celui d’attachée culturelle à l’Ambassade de France à New Delhi en Inde (2006-2010). Elle dirige ensuite le pôle des Saisons culturelles à l’Institut français à Paris. Depuis début 2016, Bénédicte Alliot est directrice générale de la Cité internationale des arts, centre de résidences qui accueille, au centre de Paris, 326 artistes de toutes disciplines et de plus de 100 pays.

Leyla-Claire Rabih
Metteuse en scène, traductrice et directrice artistique de Grenier/Neuf, Leyla-Claire Rabih travaille entre la France et l’Allemagne. Installée à Dijon en 2008, elle crée la compagnie Grenier/Neuf avec laquelle elle travaille sur les écritures contemporaines. Depuis 2011, en tandem avec le traducteur Frank Weigand, Leyla-Claire Rabih est directrice de publication de la collection SCÈNE, Neue französische Theaterstücke, qui propose chaque année cinq pièces d’auteurs contemporains de langue française traduites en allemand. Depuis 2013, elle travaille autour de la Syrie, d'abord avec Lettres syriennes/Lettres d’exil au Domaine d'Ô à Montpellier, puis avec la création de Chroniques d’une révolution orpheline en 2017 (textes de Mohammad Al Attar).

Tamara Al Saadi
Se jeter dans les mots et le théâtre ou s’engager dans des combats politiques ? Tamara Al Saadi choisit les deux. Auteure, comédienne et metteuse en scène franco-irakienne, elle articule son travail entre la recherche en sciences sociales et la création théâtrale. Diplômée de l’École des arts politiques de Sciences Po Paris, elle travaille pour la compagnie La Base et mène des ateliers de théâtre en collège et lycée qui questionnent le processus de construction identitaire dans l’immigration. Elle cofonde également MYST, un collectif interdisciplinaire dont les recherches portent sur les frontières dans les conflits contemporains, et est membre de l’ensemble artistique de la Comédie de Saint-Étienne.


Tous les rendez-vous