e-Magazine
Retour sur images
Voulez vous l'aimer que pour le pire ?
Lun 31 Mar 2014
Ewa Tohinnou fédère des énergies et des talents, autour de son dernier projet : aborder le délicat sujet des violences conjugales en renouvelant le genre. Les genres. Ceux des danseurs (autour d'Alain Gonotay et Norbert Sénou), des chanteurs acteurs (Fred Donjey et Christiane Migambanou), de la chorale (de Pessac), du metteur en scène (Guy Lenoir) engagés, au sens politique du terme, pendant 3 jours de répétitions au Rocher. Quelques paroles captées, comme ça, juste pour le plaisir d'avoir suivi cette première étape de travail : « J'ai peur que cela explique l'explication de l'explication (...) Tout va bien, et moi je me perds dans la foule (...) Continuez à pousser vos intentions (...) Vous étiez sur l'oreille, basculez sur le regard (...) Laissez glisser la suite ».