Rendez-vous

Arts plastiques et photographies | France Colombie
Le son noir de la liberté
Wendy Perez Matos, Tatan Arte, Carmen Zapata, Nelson Fory Ferreira, Laurent Chiffoleau, Nicolas Coutable
Du Lun 16 au Mar 31 Oct
Galeries de verre
Entrée libre / Du lundi au vendredi de 14:00 à 18:00 et les soirs de concerts
Dans le cadre de la Saison de la Colombie, les artistes français Laurent Chiffoleau et Nicolas Coutable s'associent aux photographes colombiens Wendy Perez Matos, Tatan Arte, Nelson Fory Ferreira et Carmen Zapata, pour présenter l'exposition « Le Son Noir de la Liberté ». Une vision de l'univers rythmé de la culture afro-colombienne, depuis le village de Palenque de San Basilio.
Les Palenque sont des Villages créés depuis le XVIII ème siècle à aujourd'hui, par des esclaves en fuite, dans des forêts impénétrables. Après des années de conflits, la couronne ibérique accorde en 1713 la liberté ainsi que des terres, dans un traité dit « d'entente cordiale ». Parmi les nombreux Palenque qui ont existé, seul San Basilio a survécu, devenant ainsi un espace culturel unique. Son histoire de résistance et son patrimoine linguistique (le palenquero, créole d'espagnol et de langues bantoues) et musical (chants et percussions) lui vaut d'être proclamé chef-d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité́ par l'Unesco en 2005.
En 2008 le village inaugure ainsi le premier studio d'enregistrement, grâce au financement de la Fondation Prince de Claus de Hollande, qui permet enfin aux groupes locaux d'enregistrer. Le village est aussi un berceau de la champeta, ce genre hybride de rythmes latins, antillais et africains (salsa, soca, dancehall, soukous…), produit de la culture des picós dont les DJ piratent, mixent et remixent des titres, a  la manière de leurs homologues jamaïcains.
L'artiste plasticien Laurent Chiffoleau présentera ainsi une série de peintures grand-formats, en s'intéressant à la place de cette nature qui caractérise tant le village de Palenque de San Basilio. À partir de rituels et légendes, il racontera comment les chamans noirs colombiens en puisant dans les plantes utilisées à l'origine par les indiens d'Amazonie, se sont construits une identité et un pouvoir mystique, scellant l'union entre ces populations. Une thématique abordée différemment par Tatan Arte. Le photographe présentera sa série de clichés capturés lors de fêtes populaires, révélant les initiations et coutumes à travers lesquels les descendants afro-colombiens se rapprochent de leurs ancêtres, en peignant tout leur corps de peinture noire.
Une culture populaire qui intéresse alors la photographe Wendy Perez Matos, qui à partir du monde de la fête et des coutumes, qu'elles soient culinaires ou issues d'initiations culturelles, avancent la transmission de gestes et habitudes quotidiens de l'ordre de l'intégration des populations. Dès lors, s'approchant de plus en plus du quotidien des afro-colombiens de Palenque de San Basilio, Carmen Zapareta immortalise le « patrimoine architectural ». Celui des habitations modestes, faites de bois, de terre...
Quant au photographe français Nicolas Coutable, il ira découvrir ce patrimoine musical devenu international, depuis le studio d'enregistrement de la Fondation Prince de Claus de Hollande.
Dans le cadre de la Saison de la Colombie, en partenariat avec la Direction des Bibliothèques de Bordeaux

Archives